Les différentes formations de topographie proposées - autre site www.formation-topographie.com

Techniques d'instrumentation 

  • Ces formations concernent les types d'instruments de mesure tels que :

Niveaux classiques.
Niveaux numériques.
Niveaux laser.
Théodolites.
Stations totales classiques.
Stations totales robotiques.
GPS/GLONASS RTK statique.
GPS/GLONASS RTK (temps réel).
GPS/GLONASS et les réseaux TERIA / SAT-INFO / ORPHEON.

  • Lors de ces formations, différents aspects sont étudiés :

Des principes de base (mise en station, calage, erreurs probables) aux techniques de lever et à l'exploitation des résultats.
Sont abordés les domaines tels que : 

Méthode de vérification de l'instrument.
Les réglages nécessaires.
Les mesures de base.
Les systèmes de référence (local, rattachement géodésique).
Les calculs intégrés de topographie type COGO.
Les contrôles in situ.
L'export des données.


Traitement informatique des données 

Ces formations concernent l'étude de modules d'applications logiciels topographiques sous noyau TopStation pour le traitement :


De l'import des données : formats de carnets et de fichiers en coordonnées.
Des calculs topométriques de polygonation, rayonnement.
Des calculs par blocs de visée multiples (réseaux).
Du lever (plan, représentation 2D, 3D).
De la cartographie numérique avec adaptation du symbolisme adéquat.
Des attributs de la base de données alphanumérique.
Des modélisations de terrains.
Des applicatifs fonciers : division de propriétés.
des projets de lotissement.
du  D.A. numérique.
Des études de projet routier avec profils en long/travers.
Des calculs de cubature par modélisations.
Des calculs de plateforme.
Des mises en pages de plan à différents échelles.
De levers d'intérieur compensés avec le module PIC TopStation.
Des calculs de copropriété.
Des rendus réalistes pour avant-projet de lotissement.
Des rendus 3D avec insertion d'objets et trajet dynamique.
De l'échange des données avec mise en forme au format DXF.


Etude de cas spécifiques : auscultation d'ouvrage, levers atypiques, développement...

Ces formations pus spécifiques concernent des points précis dans les domaines spécialisés de la méthodologie et de la topographie. Les exemples donnés ci-dessous correspondent aux types de prestations qui peuvent être dispensées et sont toujours l'objet d'un contrat spécifique :
Mesure 3D en milieu industriel : méthodologie de mesures fines (alignement de turbines, positionnement de machines-outils, étalonnage de banc...).
Technique de mesures 3D indirectes.
Calculs de déformées de four industriel : mise en oeuvre de mesures, combinaison de différentes instrumentations, calculs des erreurs probables.
Choix de l'instrumentation et des contraintes de mesures pour une précision requise : méthode d'évaluation des résultats attendus.
Mesures combinées de points inaccessibles.


Programme type de FORMATION au LOGICIEL TOPSTATION - 2 Jours 
Acquisition des connaissances pour l’utilisation du logiciel TopStation pour le traitement des données avec l'applicatif foncier et Permis d'Aménager concernant l’exploitation des données topographiques et foncières.

Jour 1 

Structure de TopStation et applicatif foncier et DA : Présentation des fonctionnalités de TopStation avec applicatif foncier et DA 

Manipulations de base du logiciel TopStation : le noyau graphique 

Utilisation des fonctionnalités d’affichage – zoom dynamiques - fenêtrages 

Le système de paramétrage et options de TopStation 

Configurations personnalisées – fichier de configuration 

Création de bases de données : paramètres initiaux – échanges de données par imports externes 

Les sélections de composants – import de carnet géocodifié – contrôle des données 

Création et affichage de plan : vues en plan, mises en page, formats et échelles, impressions 

Structure des composants et interaction avec la structure de calques 

Les outils de dessin cartographique : les menus topographiques : Lignes, zones symboles et textes 

Points de justification – Différents modes du pointeur graphique / accrochages d’objet 

Notion de gomme logique – activation provisoire et permanente 

Mise en page : manipulation avancée avec introduction d’instructions simples 

Outils de modifications géométriques : déplacements, jonctions, rotations, transformations 

Modification des composants : les modèles, création, modification, adaptation au plan courant 

Les zones : création – modélisation de surface – contraintes initiales – calculs – modification faces

Le menu de division parcellaire : aperçu rapide de l’ensemble des fonctions et outils 

Limites de propriétés, limites cadastrales – l’outil de construction et leurs attributs – Les points PL 

Création des zones de propriétés et zones cadastrales – fenêtre des attributs :Sarp, Scad et Sapp 

Création de servitudes : ponctuelles, linéaires et surfaciques 

Le tableau de division parcellaire : les sélections des objets, modifications dynamiques 

Le tableau des servitudes : insertion et modification. Définition des plans avec cartouches préétablis 

Vérifications, listing de parcelles – sauvegarde de la base 

Introduction au DA Numérique : préparation des éléments du lever de calage 

Création de la base DA avec insertion du DXF géoréférencé. Création du cartouche et du plan DA 

Insertion du lever dans la base DA : Pts de références PR, Pts de lever PL, l’outil de transformation 

Calcul des Pts nouveaux PN par projection sur les limites – Limites nouvelles – Parcelles Nouvelles 

Les compensations – Renseignements et sortie chemise verte – les fichiers à fournir


Jour 2

l’applicatif Permis d'Aménager PA : Présentation de la fonctionnalité Permis d'Aménager et mise en œuvre dans TopStation 

Méthodologie de travail pour la confection d'un dossier de permis d'aménager : les différentes pièces du dossier, leur agencement et le principe d'unicité des données 

Initialisation de la base de données : configuration des présentations et structurations par pièces 

Informations génériques concernant le lotissement : caractéristiques de localisation de rattachement et d'échelle des plans généraux 

Description des différentes phases d'élaboration : plan de situation, plan topographique, plan parcellaire et de composition, plan de coupes, schéma de principe des VRD, hypothèses d'implantation. Données spécifiques à informer pour chaque type de plan. 

Plan de situation : intégration d'une image et géo-référencement 

Plan Topographique : définition des limites cadastrales et limites de propriétés : structure topologique des données pour dissociation des superficies. Notion de domaines et application aux différents types de plans. Rappel sur la modélisation surfacique. 

Plan parcellaire et de composition : menu spécifique de création des limites parcellaires et zones foncières, zones de voiries, espaces verts, contraintes parcellaires et tableau dynamique des superficies. 

Particularités des calculs de superficies et contrôles dynamiques. Cas des superficies hors lotissement 

Plan du schéma de principe des VRD : menu spécifique de création des différents réseaux et espaces verts avec leurs caractéristiques propres. Cas des zonages de sols aménagés : voirie et espaces verts. 

Plans de situation du lotissement dans son environnement proche et éloigné : incrustation de photos représentatives et annotations. 

Plan d'hypothèses d'implantation des bâtiments : menu spécifique d'intégration de l'emprise des bâtiments avec représentation cartographique associée. Description des objets de base constitutifs à l'assemblage d'un bâtiment. Insertion des axes de coupes. 

Récapitulatif du montage de l 'ensemble des plans et rôle des différentes présentations associées 

Outils de modifications : principe de contrôle d'unicité des objets et méthodologie des révisions. 

Exercices sur des données réelles pour mise en situation pratique. 

Bilan de la formation